Arrêt sur image

L’architecture, le plus incompris et le plus oublié des arts d’aujourd’hui, en est peut-être aussi le plus mystérieux et le plus nourri d’idées. Guy de Maupassant

 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

Le symbole de la paix. 11 novembre, 2008

Classé dans : Non classé — saliberte @ 17:16

1984verdun.jpg

Ce 22 septembre 1984 à VERDUN, cette photographie oh combien symbolique a été diffusée au monde entier, via les médias de la presse écrite et télévisée.

En ce jour du 90ème anniversaire de l’armistice, à nouveau le Chef de l’Etat a fait référence dans son discours à Douaumont, à cette poignée de mains entre le Président Mitterrand et le Chancelier Kohl. Une nouvelle page de la paix et du pardon venait de s’écrire à VERDUN.

 Verdun, aujourd’hui capitale mondiale de la paix  nous laisse en mémoire l’atrocité de cette guerre avec ces 8 millions de victimes ( l’immense majorité avait 20 ans et moins!), 20 millions de bléssés et plusieurs millions d’orphelins.

Symboliser la paix à Verdun, c’était aussi pour François Mitterrand construire l’Europe. Peu importe d’avoir eu raison avant les autres. Le principal est que l’Europe avance disait-il.

Si l’Europe est notre avenir, symbolisons là aussi avec Beethoven. Sa 9ème symphonie, l’Ode à la joie ou l’hymne à la joie me fait réellement frissonner. J’aime et j’adore cette symphonie et vous en offre quelques notes.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

 
  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2008

OBAMA PRESIDENT DES ETATS UNIS 5 novembre, 2008

Classé dans : Non classé — saliberte @ 9:26

obamapresidentdesetatsunis1224161091753.jpg 

Le rêve de Martin Luther King devenu réalité! (I have a dream )

Barack Obama, 47 ans, élu mardi président des Etats-Unis, se veut l’incarnation du rêve du militant des droits civiques Martin Luther King et est souvent comparé à John Kennedy pour son charisme et l’espoir de changement qu’il soulève.

« Je ne serai pas un président parfait, mais je peux vous promettre ceci: je serai toujours honnête en vous disant ce que je pense et où je me situe », a-t-il dit à ses partisans avant son élection.

Cette femme américaine qui ce matin prenant la parole devant x micros de la presse internationale pour affirmer avec enthousiasme,  maintenant  »on va nous aimer! »

Barack Obama a brisé le mur de l’anonymat un soir de juillet 2004 lorsque, modeste élu de Chicago, il a pris la parole devant la convention démocrate. Des millions d’Américains se sont alors reconnus dans cet homme mince, venu à la tribune plaider pour la réconciliation des Américains au-delà des différences de race, d’âge ou de sexe. « Il n’y a pas une Amérique de gauche et une Amérique conservatrice, il y a les Etats-Unis d’Amérique. Il n’y a pas une Amérique noire et une Amérique blanche et une Amérique latino ou asiatique, il y a les Etats-Unis d’Amérique… nous ne faisons qu’un », a-t-il simplement lancé.

M. Obama veut être le président de cette réconciliation et du « rêve américain ». Il revendique l’héritage de deux héros, l’apôtre des droits civiques Martin Luther King et le président John Kennedy (1961-1963), dont il a la jeunesse et la séduction.

Bonne chance Monsieur le Président. La tâche est immense mais le monde entier est derrière vous.

 

 
 

robertlutz |
DOMANIA |
justice&criminalité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | humanbeinginnature
| Biologie totale ICBT secte ...
| C'est le destin de lol_aaaa...